Accueil > Blog > Le Débloque-Notes

Le Débloque-Notes

Petites réflexions sur l’actualité

jeudi 25 janvier 2018, par Patrick Cotrel -

- 16 fév. : Pourquoi demander l’arrêt de la filière PCB de l’entreprise APROCHIM (Mayenne)
L’installation "est à l’origine directe d’une grave contamination par les PCB de l’ensemble du secteur Grez-en-Bouère, dont les effets sont dévastateurs pour l’environnement, le mode de vie des riverains et l’élevage local" ; à cela ajoute la lettre de huit pages envoyée à Édouard Philippe, "en à peine cinq ans, pas moins de cinq incendies, dont le dernier résulte d’une explosion ont frappé l’usine, générant ainsi un risque majeur pour la sécurité de la population."
L’association Entre Taude et Bellebranche [ETB] a accordé un long entretien à LEGLOB JOURNAL dans laquelle Benoît Marichal et Eric de Roquefeuil passent en revue toute la problématique de ce dossier Aprochim qui empoisonne la Mayenne.
Pour lire le dossier, cliquer ici.

- 13 fév. : Encore une cachoterie de EDF ! EDF et l’ASN réfléchissent dans la plus grande opacité à un nouveau bassin de stockage (une « piscine ») de combustibles usés, brûlants et hautement radioactifs. Reporterre révèle que la centrale de Belleville-sur-Loire, dans le Cher, a été choisie pour les accueillir. Et expose le dossier.
En effet, le site de La Hague déborde : 1200 tonne de Mox usagé y sont entreposés (Mox=mélange d’uranium et de plutonium). le Mox n’est pas retraité. Le coût de son retraitement serait en effet très élevé, et ni EDF ni Orano (ex Areva) n’ont une situation financière permettant de se lancer dans cette opération industrielle, d’un intérêt au demeurant très discutable. Le Mox usé est donc un déchet radioactif pour des milliers d’années, qui doit être noyé sous plusieurs M3 d’eau pour être refroidi sans discontinuité.
Pour lire le dossier, cliquer ici.

- 6 fév. : Pourquoi le kérosène est-il détaxé ? C’est sous ce titre que l’intervention de Michel Perrier, ancien Conseiller régional EELV de Mayenne, a été publiée dans le ’courrier des lecteurs’ de Ouest-France de ce jour.
En effet, alors que le déplacement en avion est le plus polluant et émetteur de Gaz à Effet de Serre, ce carburant est complètement détaxé (TVA, Taxe Intérieure sur la Consommation des Produits Energétiques) et revient à moins de 0,5€/l. Pourquoi ??
Pour lire ce courrier, cliquer ici.

- 30 janv. : Lancement d’alerte sur la centrale nucléaire de Civaux. La Nouvelle République publie un article sur l’alerte lancée par plusieurs associations auprès de la Préfète de la Vienne à Poitiers : « Des aciers non conformes, des bétons poreux, des fuites de tritium non maîtrisées, pour les anti-nucléaires, Civaux 1 est à fermer en priorité. ».
Pour lire l’article de la Nouvelle République, cliquer ici.

A VOS STYLOS !

- 30 janv. Un élève exemplaire : Lycéen exemplaire, Joseph est inscrit au lycée Jean Monnet de Foulayronnes (47) depuis deux ans. Il est élève de 1re Bac Pro Systèmes Numeriques. Il risque d’être expulsé à tout moment.
Il est actuellement placé en centre de rétention à Toulouse. Des milliers de personnes se mobilisent pour qu’il puisse rester en France pour poursuivre sa scolarité.
Signer la pétition en cliquant ici.

- 30 janv. : À 16 ans, Ahed Tamimi risque 10 ans de prison
Pour en savoir plus, cliquer ici.

- 30 janv. : Des militants de GREENPEACE en procès le 27 février. Rappelez-vous, en octobre 2017, huit activistes de Greenpeace France se sont introduit-es dans la centrale de Cattenom en Moselle et ont déclenché un feu d’artifice au pied de la piscine d’entreposage de combustible usé, démontrant que ce bâtiment est très mal protégé face aux risques d’actes de malveillance.
Au lieu de prendre en main ce problème de sécurité, EDF a porté plainte contre les activistes de Greenpeace France. Le 27 février prochain aura lieu leur procès, au tribunal de grande instance de Thionville (57) : mobilisons-nous pour les soutenir !
Pour en savoir plus, cliquer ici.
Derrière le secret, les États et l’industrie nucléaire sont-ils capables de garantir notre sécurité ? Jusqu’au 3 février, revoyez le documentaire choc d’Arte, fruit de deux ans d’enquête sur les failles en matière de sécurité nucléaire. cliquer ici.

- 26 janv. Election européenne : le gouvernement veut réduire le temps de parole de l’opposition C’est une mesure qui passerait presque inaperçue dans la vaste réforme du mode de scrutin des élections européennes. Elle vise à modifier la répartition du temps d’antenne audiovisuel des partis politiques, et avantagerait honteusement le parti du président Macron puisqu’il se retrouverait avec 155% de temps d’antenne en plus qu’aujourd’hui, tandis que les partis d’opposition verraient leur temps d’antenne réduit à une maigre portion.
Vu l’injustice de cette mesure, rien d’étonnant à ce que le Conseil d’Etat y ait donné un avis défavorable. Mais ce n’est qu’un avis, non contraignant... et que le gouvernement a décidé d’ignorer.
Les membres de la commission des lois doivent examiner ce texte dans une semaine. Ils ont le pouvoir de le stopper ou de le modifier avant qu’il ne soit soumis à l’ensemble des députés. Montrons-leur que nous sommes attachés à la pluralité des opinions et à leur expression, et que nous ne laisserons pas passer une telle confiscation de la parole !. Signez cette pétition et diffusez-la largement en cliquant ici.
(Pétition lancée par PowerFoule)
Article de Libération sur ce sujet : cliquer ici.

- 24 janv. Les propositions des écologistes ’Post-NDDL’ : quatre Grands Projets Utiles En anticipation de sa rencontre avec la Ministre des Transports, annoncée ce samedi, la Présidente de Région reçoit ce jeudi les groupes politiques à tour-de-rôle pour évoquer l’après Notre-Dame des Landes et poser les jalons pour l’élaboration d’un « contrat d’avenir » co-construit pour les Pays de la Loire. Les élu-e-s régionaux du groupe Écologiste et Citoyen sont convaincus du rôle pivot que joue notre Région dans le Grand-Ouest et partagent quatre propositions pour le renforcer.

  • La modernisation immédiate de Nantes-Atlantique (liaison par train ou tram, agrandissement de l’aérogare) ;
  • L’amélioration de la liaison ferroviaire Nantes/Rennes (des piste avaient été données lors du débat public) ;
  • L’accélération des travaux déja prévus sur la liaison ferroviaire Nantes/Bordeaux ;
  • L’accélération de la réalisation du barreau LGV sud parisien, dit Massy/Valenton (pour faciliter l’accès des TGV Ouest à Orly et Roissy).
    Pour lire le communiqué complet, cliquer ici.

- 23 janv. : Macron invite les multinationales à Versailles

- 16 janv. : Nous nous engageons pour l’avenir de la Zad
Des associations, des syndicats, des organisations nationales et locales signent une tribune commune, que Reporterre et Mediapart publient ensemble.
"Depuis presque cinquante ans, des paysan.ne.s et habitant.e.s de la région nantaise résistent contre un projet d’aéroport qui viendrait détruire 1.650 ha de terres agricoles et de zones humides. Le gouvernement a annoncé qu’il trancherait en ce mois de janvier sur ce dossier brûlant devenu emblématique d’enjeux de fond et de choix de société. Au niveau national, nos organisations, associations et syndicats se sont engagés au fil du temps dans un mouvement large et populaire contre ce projet."
Pour lire la suite, cliquer ici.

- 13 janv. : A propos de la communication politique
Tous les médias rendent compte de la visite surprise du Premier ministre sur le terrain à NDDL et à Nantes Atlantique. Et c’est bien joué : alors que la décision n’est pas encore annoncée, personne ne pourra lui reprocher d’aller "sentir" la situation sur place.
Succès garanti pour cette opération, donc. De plus, cela permet de parler un peu moins du projet de loi immigration, qui provoque une levée de boucliers de l’ensemble des associations humanitaires, sanitaires et sociales...

- 11 janv. : Le trio infernal se manifeste encore !
Dans un article de Ouest France de ce jour (édition 44), le trio qui se présente comme professionnels de l’aviation et soit-disant écologistes attaquent le rapport des médiateurs pour défendre le projet de transfert de l’aéroport de Nantes à NDDL.
L’affaire n’est pas nouvelle, puisque déja dans le début des années 2000, ils ont tenté de faire passer publiquement leur soutien personnel à NDDL comme la position des Verts. C’est ce que j’ai rappelé dans un article sur ce blog en date du 9 novembre 2017 : http://www.patrickcotrel.com/Des-ecolos-pour-le-transfert-de-NDDL.
Le fait qu’ils récidivent prouve seulement qu’ils se moquent complètement que la vaste mouvance écologiste, dont ils se réclament, soit massivement contre le projet de transfert de l’aéroport de Nantes à NDDL. Peu leur importe, aussi, que la raison qu’ils évoquaient à cette époque pour soutenir NDDL (faire de cet aéroport un hub international alternatif à un troisième aéroport parisien) soit complètement dépassée, à tel point que même les partisans de NDDL n’osent plus l’évoquer !
Parfois, la vieillesse peut, aussi, rendre sourd...

- 5 janvier : Un "oubli" du gouvernement
La loi Sas (du nom de la députée écologiste qui l’avait proposée) impose au gouvernement et aux collectivités locales (y compris les intercommunalités) d’accompagner leurs Orientations Budgétaires d’un bilan environnemental et social des politiques publiques de l’année passée et de l’année future, en utilisant des indicateurs de développement durable (et pas seulement le PIB).
Mais le gouvernement Philippe a "oublié" de publier ce rapport pour 2017 !
Pourtant, Emmanuel Macron avait rappelé avec force, lors du ’One Planet Summit’ de Paris qu’il est urgent d’agir pour rendre notre modèle d’activité soutenable. Ce n’est pas en cassant le thermomètre qu’il y parviendra ! (d’après le bloc-notes de Philippe Frémeaux dans le dernier numéro d’Alternatives économiques)

- 21 déc. Françoise Verchère : Évacuer la Zad ? Et si on se calmait, plutôt ?
Dans une intervention publiée par Reporterre, Françoise Verchère remet un peu de recul et de raison par rapport aux propos tenus et publiés depuis la remise du dossier des médiateurs sur le projet d’aéroport à NDDL : "Zone de non droit qui défie la République", "Nécessité d’évacuer la ZAD quelque soit la décision du gouvernement", ...
Françoise en appelle à la raison : "Avec un peu d’avance sur le calendrier, je forme le vœu que le gouvernement abandonne ce projet destructeur et inutile, et qu’il fasse preuve de lucidité et de réalisme en donnant du temps au temps pour trouver les meilleures solutions locales. Qui peut honnêtement penser que cela mettrait en péril la République, à part des fous, ].des pyromanes ou des journaux comme Le Journal du dimanche et Valeurs actuelles ?"
Pour lire son intervention, cliquer ici.

- 11 déc. : Non aux nouvelles suppressions des aides à l’agriculture biologique !
Selon des informations émanant de la FNAB (Fédération Nationale de l’Agriculture Biologique), après avoir supprimé les aides au maintien, ce sont maintenant les aides à la conversion qui sont menacées suite au désengagement de l’Etat.
L’ensemble de ces mesures va se traduire concrètement et à très court terme par une chute du nombre de conversions en bio !
Pour exiger du Chef de l’Etat le financement pour développer l’agriculture bio, ’Agir pour l’Environnement’ lance une pétition.
Pour la signer, cliquer ici.

- 11 déc. : Rassemblement en solidarité avec la Palestine
Suite à la décision de Trump de reconnaitre Jérusalem comme capitale d’Israël, qui constitue un encouragement à la politique colonialiste du gouvernement Israélien,
l’Association France Palestine Solidarité 44, ainsi que plusieurs autres association, syndicats et partis appellent à un rassemblement :
- le mardi 12 décembre à 17h00 à Nantes, au carrefour rue de la Barillerie et boulevard des 50 Otages, avec seulement les drapeaux palestiniens ;
- un rendez-vous a été sollicité à 18h00 à la Préfecture.

- 7 déc. : Remise en cause de l’incitation fiscale à l’actionnariat solidaire
Le projet de loi de finance actuellement à l’étude au Parlement prévoit la suppression des réductions fiscales IFI (ex-ISF) pour l’épargne solidaire, qui permet à tout particulier de souscrire des actions d’entreprises exerçant des activités de solidarité telles que la lutte contre le chômage et le mal logement, ou contribuant à la transition écologique.
Les foncières d’Habitat et Humanisme, de la Fondation Abbé Pierre, du Secours Catholique ou de Solidarités Nouvelles pour le Logement, mais aussi Terre de Liens, Enercoop, ... sont concernées.
Finansol, qui regroupe ces entreprises solidaires, a lancé un communiqué. Pour le lire, cliquer ici.

- 5 déc. : Paradis fiscaux
L’UE doit publier aujourd’hui une nouvelle ‘liste noire’ des pays du monde devant être considéré comme des paradis fiscaux.
A cette occasion, Oxfam France publie une communication sur ce sujet et qui comporte :
- Une définition (avantages fiscaux sans activité locale, faible taux d’imposition, secret bancaire, …)
- Une liste de 58 pays qui répondent à cette définition, dont l’Irlande, le Luxembourg, Malte et les Pays Bas. L’UE a déjà précisé que sa liste noire ne comprendra aucxun pays européen… ;
- Une description des risques (accroissement des inégalités, appauvrissement des pays en développement, …) que font courir les paradis fiscaux ;
- Un lien vers une pétition.
Pour lire l’article, cliquer ici

- 1er déc. : Transition énergétique : une Région à contre-courant ?
La nouvelle majorité régionale continue les actions visant à développer les énergies vertes : énergies marines renouvelables, SMILE, méthanisation, …
Mais elle freine des quatre fers sur les économies d’énergie, en particulier sur les aides à l’isolation des logements.
Pour lire le communiqué des élu.e.s écologistes et citoyens au Conseil régional, cliquer ici.

- 1er déc. : Migrants : Retour sur la rencontre publique avec Damien Carême
Au cours de son séjour à Nantes, Damien Carême, Maire de Grande-Synthe, a fait plusieurs interventions :
- samedi 25 novembre : rencontre avec les élu.e.s écologistes et citoyens de l’agglomération nantaise ;
- samedi 25 novembre : réunion publique à la Manu ;
- dimanche 26 novembre : article dans Ouest-France ;
- le lundi 27 novembre, une rencontre avec Johanna Rolland était prévue.
Pour visualiser et écouter son intervention publique à la Manu, cliquer ici.

- Echange avec Damien Carême : Une réunion passionnante, en prise avec l’actualité nantaise
La richesse de l’expérience de Damien Carême à Grande-Synthe d’accueil des migrants, sa conviction et sa simplicité ont été fortement appréciées.
Cela a percuté l’actualité nantaise, avec le témoignage de plusieurs mineurs étrangers, des étudiants qui ont essayé de les installer dans l’ancienne école d’archi et qui occupent aujourd’hui plusieurs salles de la fac de Lettres et de militants des associations qui tentent de venir en aide aux migrants.
La position de la Maire de Nantes a, bien entendu, été évoquée en filigrane…Comment peut-on se dire touché par la situation de ces jeunes et n’avoir rien de plus pressé que de demander leur expulsion ?...

pour télécharger les "débloque-notes" 2017, cliquer ici
pour télécharger les "débloque-notes" 2016, cliquer ici
pour télécharger les "débloque-notes" 2015, cliquer ici
pour télécharger les "débloque-notes" 2014, cliquer ici
Pour télécharger les "débloque-notes" 2013, cliquer ici
Pour télécharger les "débloque-notes" 2012, cliquer ici
Pour télécharger les "débloque-notes" 2011, cliquer ici
Pour télécharger les "débloque-notes" 2010, cliquer ici

Messages

  • Pourquoi ne parlez vous pas des propos de vos amis du PS concernant la Tunisie (Mr Jospin)et des félicitations de Mis ter D S K sur la gestion de la Tunisie lors de la remise de sa décoration

    soyez parfois + objectif et moins impartial

  • A propos du rapport de l’Académie des Sciences

    Le rapport de l’Académie des Sciences sur les changements climatiques mérite - évidemment- une lecture attentive. Les journaux (et votre blog) ont quasiment tous titré que l’Académie des Sciences renvoyait Cl.Allègre à ses chères études en retenant le rôle majeur du CO2 endogène dans les changements. Il est exact que cette conclusion est écrite mais l’Académie pointe sur la difficulté de tirer des conclusions, le peu de fiabilité des modèles et elle suggère que de nombreuses observations soient réalisées avant de ... conclure définitivement ! C’est pour le moins curieux et on ne peut guère faire mieux dans l’art de se mordre la queue ! Il est également pointé le rôle majeur de l’eau (et du méthane) comme gaz à effet de serre, la contribution du CO2 étant tout à fait mineure ... On est loin des commentaires rapides qui ont été et sont diffusés ; en fait, l’incertitude reste importante et rien ne justifie le déchainement dans la chasse au CO2 sinon des positions idéologiques qui n’ont pas grand chose à voir avec la science.

    Voir en ligne : http://www.futuroscopie.com

  • en lisant
    "nier les avis des collectivités territoriales est un déni de démocratie, une offense à la libre administration des collectivités territoriales (...)".
    Mais si contester une décision de collectivités territoriales, c’est anti-démocratique, alors c’est quoi au juste, la démocratie ? Est-ce la leçon qu’il tiire des récents évènements dans le monde arabe ???"

    Le "monde arabe" a à Tunis son boulevard de la qualité de la vie, Ste Luce va perdre le sien, en centre-ville, qui maintenait la qualité de la vie des habitants.

    j’ai failli mourir de rire en me souvenant de la présentation houleuse du 07 juin et de la réponse de notre maire socialiste à la demande d’un référundun sur le futur plan de circulation à Ste Luce.

    Mais c’était une réponse socialiste pas verte à une demande démocratique, n’est-ce pas ?

    Allez j’arrête de taquiner...

    Voir en ligne : « Le Boulevard de la qualité de la vie »

  • je profite de votre blog pour signaler la présence en gare de Nantes, voie 53, jusqu’au 10/07/2011 du train des Idées portant le message du développement durable dans toute l’Europe.

    Plus de 50 projets de développement urbain durable venant de Hamburg et 50 idées planifiées dans 17 autres villes.

    Voir en ligne : Train des Idées de la capitale verte 2011, Hamburg

  • Merci pour la réponse à mon message auquel je me permets d’apporter quelques observations :

    Il me semble bien téméraire d’affirmer des avantages en terme de régularité et de rapidité pour un moyen de transport collectif qui n’est pas en site propre. Si comme vous l’indiquez le flux de circulation automobile explose, le chronobus sera ralenti, comme tout le monde ...et l’argent du contribuable dépensé pour rien.

    Vous ne répondez pas au fait que la station de la Souillarderie est complètement excentrée et demandera pour la plupart des voyageurs se rendant au travail 2 à 3 correspondances : j’ai longtemps pratiqué les transports en commun et je vous assure que le nombre de correspondances est un élément essentiel pour l’usage (ou non) des transports en commun.
    J’observe d’ailleurs que les grandes transversales chronobus de Nantes ne présentent pas ce défaut.

    Enfin vous semblez faire fi sans états d’âme de la tranquillité et de la sécurité des habitants concernés par les déports de circulation, ce qui me semble étonnant pour une équipe municipale qui a inscrit le citoyen au centre de sa politique.

    L’affaire me semble si mal engagée, avec ses rebondissements multiples, et les réticences tellement fortes que vous savez bien que le projet risque d’être retoqué par le tribunal administratif, ce qui ne serait pas non plus une bonne solution au regard du réel problème de circulation de la ville.

    Cordialement

  • Patrick,

    Concernant l’apprentissage et Mélanchon, je te conseille d’aller sur le site :

    http://www.placeaupeuple2012.fr/sarkozy-contrat-d%E2%80%99apprentissage-rompu/

    Tu verras notre position n’est pas celle que tu caricatures.

    Amicalement

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.