Accueil > Blog > Le Débloque-Notes

Le Débloque-Notes

Petites réflexions sur l’actualité

mercredi 4 octobre 2017, par Patrick Cotrel -

- 21 oct. : Défrichage et rencontres à NDDL
A l’initiative de COPAIN 44 (asso.d’agriculteurs opposés à l’aéroport), de ’Sème Ta ZAD" et d’autres opposants, une journée de défrichage de nouveaux terrains est organisée ce samedi 21 octobre à partir de 10h00. Le dimanche, des débats auront lieu sur l’avenir de la ZAD.
Pour plus de précisions, cliquer ici.

- 20 oct. : FORMEZ la police contre le harcèlement de rue !
Fatima Benomar s’est faite harceler et insulter en plein centre de Paris sous le regard indifférent de deux policiers placides.
Dans la pétition qu’elle a lancée (plus de 100 000 signataires à ce jour), elle réclame que les policiers soient sensibilisés et formés sur ces questions de harcèlement de rue.
Pour en savoir plus et signer la pétition, cliquer ici.

- 20 oct. : NON AU SULFOXAFLOR, UN NOUVEL INSECTICIDE « TUEURS D’ABEILLES »
L’association "Agir Pour l’Environnement" alerte : "Alors que les Etats généraux de l’alimentation battent leur plein, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire Environnementale (ANSES) vient d’accorder en tout discrétion une autorisation d’utilisation d’un nouvel insecticide « tueurs d’abeilles » de la famille des néonicotinoides..
Pour avoir plus de précisions et signer l’appel au Ministre de l’environnement, cliquer ici.

- 13 oct. Baisse des APL : les sociétés de HLM de Loire Atlantique gèlent leurs projets de construction
Face au projet du gouvernement de baisser les APL (uniquement) pour les logements sociaux, en demandant aux sociétés de Hlm de baisser les loyers en conséquence (jusqu’à 60€ par mois), les 15 sociétés Hlm de Loire-Atlantique ont décidé de geler leurs projets de constructions neuves. Devant les forte incertitudes sur leurs pertes de recettes (au moins 10%), elles ont décidé de geler pour un mois tous leurs projets de nouvelles constructions et d’achats dans les opérations privées.
Bien entendu, cela aura des conséquences sur le secteur du bâtiment…
Voir l’interview de Jean-Noël Frexinos sur Ouest-France (44) du 12 octobre.
Voir article du Monde : cliquer ici.

- 10 oct. : Le glyphosate et la Commission Européenne
La Commission Européenne est sur le point de renouveler la licence du glyphosate, le produit toxique phare de Monsanto, pour 10 ans — à moins que 3 gouvernements (dont la France) la poussent à abandonner.
Dites à Emmanuel Macron de rejeter la dangereuse proposition de la Commission. Non au glyphosate, dès maintenant !
Pour signer la pétition, cliquer ici

- 9 oct. : Syrie = l’inacceptable !
Chaque jour, des infirmiers, des médecins, des sage-femmes sont tués en Syrie alors qu’ils tentent de sauver des vies.
Raphaël Pitti, médecin français qui intervient en Syrie, dénonce les bombardements dont sont victimes ses collègues. Pour lui, il est inacceptable que ces soignants qui viennent en aide aux civils en détresse soient tués.
Alors que plusieurs hôpitaux ont été bombardés ces dernières semaines, Raphaël demande au président de la République et à l’ONU l’application stricte du droit international qui interdit le ciblage des hôpitaux et l’ouverture de couloirs humanitaires pour tous les convois internationaux.
Raphaël a besoin de vous pour se faire entendre. Vous pouvez le soutenir en signant sa pétition : cliquer ici.

- 7 oct. : Conseil municipal de Nantes du 6 octobre 2017 : Interventions des élu.e.s écologistes et citoyens
Ces interventions ont concerné de nombreuses questions : le vœu en soutien aux emplois aidés, la vidéo-surveillance (coûteuse et inefficace), la lutte contre la prostitution, le logement participatif inter générationnel, etc …
Pour lire la lettre des élu.e.s écologistes et citoyens de Nantes, cliquer ici.

- 3 oct. : Le Président de l’Assemblée Nationale s’engage par rapport au glyphosate
Le Glyphosate est ce produit (molécule de base du round up de Monsanto) qui a été classé ‘probablement cancérigène’ par l’Organisation Mondiale de la Santé. Le parlement européen doit de prononcer sous peu sur la prolongation de son utilisation.
François de Rugy vient de prendre position sur la chaîne LCP : il a estimé dimanche que toute interdiction soudaine de l’herbicide glyphosate serait "irresponsable", tout en souhaitant que ce produit soit remplacé "progressivement".
"On ne peut pas interdire des produits qui sont utilisés, malheureusement d’ailleurs, en grande quantité dans l’agriculture comme ça du jour au lendemain, c’est complètement irresponsable", a déclaré M. de Rugy, ex-écologiste, dans "Dimanche en politique" sur France 3, en invoquant le "principe de précaution" face aux débats sur la dangerosité pour la santé du glyphosate.
Nicolas Hulot a dû apprécier ce coup de mains, lui qui est allé directement expliquer aux manifestants de la FNSEA pourquoi il faut interdire le glyphosate !
Bref, une leçon par l’exemple pour tous ces jeunes député ‘macroniens’, sur l’art de limer les aspérités pour mieux s’asseoir dans son siège…

- 3 oct. : La Région Pays de la Loire et les TER
L’Etat a annoncé une « pause » dans les grands projets d’infrastructures pour se concentrer sur les transports du quotidien respectueux de l’environnement. D’autres régions comme Centre Val de Loire ou Nouvelle Aquitaine ont décidé de renforcer leur parc de trains.
Et la Région Pays de la Loire ? Elle semble naviguer à vue, puisqu’elle a commandé 5 rames neuves (livrables quand ?), mais qu’elle en revend 7 à la Région Centre – Val de Loire, alors que nos trains sont saturés.
Lucie ETONNO, élue Ecologiste et Citoyenne au Conseil régional, et membre de la commission transports, aborde cette question dans un billet d’humeur et d’humour : "La stratégie ferroviaire est comme une course du Vendée Globe, les navigateurs qui vont à contre-courant ont peu de chance d’arriver premiers… surtout sans rame !"
Pour lire son billet, cliquer ici

- 2 oct. : NDDL, l’arrogance, cela suffit !
Les attaques contre la commission de médiation se multiplient. Les membres de la commission, et maintenant les cabinets d’études missionnés par elle, sont ‘dénoncés’ par les Retailleau et autres Grosvallet, pour qui tout celui ou celle qui n’est pas partisan du transfert est forcément suspect, y compris dans son domaine d’expertise : seuls les partisans du transfert détiennent la vérité.
Alors que depuis le début de ce dossier, il est impossible d’avoir une mise à plat des avantages et inconvénients objective des deux solutions (le transfert ou le réaménagement de Nantes Atlantique), la perspective qu’on y arrive enfin leur est insupportable. Ainsi, la ‘consultation’ de 2016, limitée à la Loire-Atlantique (alors que l’argent de deux régions est sollicité) et ne présentant qu’une seule des deux alternatives, n’a pas été réellement démocratique.
Nous ne savons pas encore quelle sera le résultat de cette médiation. Mais peut-être aurons-nous, enfin, des bases objectives et contradictoires pour débattre réellement.
Pour lire l’excellente intervention de Françoise Verchère sur le site du CéDPA (Collectif d’élus doutant de la pertinence de l’aéroport) dont Ouest-France du 4 oct. se fait l’écho, cliquer ici.
Pour lire le commentaire de l’ACIPA après le point d’étape de la commission de médiation, cliquer ici.

- 29 sept. : SOUSCRIPTION pour un travail d’étude sur le Plan d’Exposition au Bruit (PEB)
La Coordination des organisations opposées au projet d’aéroport à Notre Dame des Landes (dont l’ACIPA fait partie) vous invite à participer à une souscription pour financer un travail d’étude de plans d’exposition au bruit (PEB) prévisionnels sur Nantes Atlantique. Pour en savoir plus, cliquer ici.

- 29 sept. : La leçon de morale de Barbara Pompili
La hausse de la CSG de 1,7 point va toucher les retraités qui bénéficient d’une pension supérieure à 1.200€. "Il est vrai qu’on demande un petit effort à une catégorie de retraités", a indiqué Barbara Pompili, députée LREM de la Somme (et ancienne députée écologiste) sur France 2 ce jeudi. "On leur demande de faire un effort, parce que d’autres catégories de la population" ont moins de chance qu’eux.
Barbara veut sans doute désigner ces ’pauvres’ personnes assujetties jusqu’à présent à l’impôt sur la fortune, qu’on va pouvoir soulager... Merci, Barbara !

- 25 sept. : La pauvreté en Allemagne
Pour illustrer l’article sur "l’exemple allemand", il est intéressant de lire l’article du Monde Diplomatique en cliquant ici.

- 25 sept. : Lettre des Elu.e.s Ecologistes et Solidaires de Nantes Métropole
De nombreuses questions y sont abordées : les priorités du groupe à la rentrée, la Vidéosurveillance, Les mesures gouvernementales et le logement social, l’entrée en vigueur du CETA, la qualité de l’air et la transition énergétique sur notre territoire, ...
Pour lire la lettre, cliquer ici]


- 21 sept. : Mobilisation un peu moins forte contre les ordonnances travail
Nous étions entre 7 000 et 10 000 dans les rues de Nantes pour manifester contre les ordonnances Travail.
.

En fin de manifestation les policiers ont copieusement arrosé la tête de manifestation de grenades lacrymogènes. Portés par le vent, le nuage s’est propagé vers la suite de la manifestation...

- 21 sept. : NON A LA FERME-USINE DES #4000BOVINS - pétition
Un projet de ferme-usine de 4000 bovins (!!!) est actuellement envisagé à Digoin en Saône et Loire (71). Un exploitant agricole, déjà à la tête d’un troupeau de 320 vaches allaitantes et 240 bovins à engraisser (!), a déposé une demande pour obtenir l’autorisation de confiner 3910 veaux destinés à l’exportation !
Une enquête publique a été lancée en plein cœur de l’été (comme d’habitude !!!) et se clôt vendredi 22 septembre à 17h00. Il ne nous reste que 24 heures pour faire connaître notre opposition déterminée au commissaire enquêteur. Cette pétition, mise en ligne il y a deux jours, a déjà recueilli plus de 50000 signatures !
Pour signer la pétition lancée par "Agir pour l’environnement", cliquer ici

- 16 sept. : Perturbateurs endocriniens : agir contre une loi européenne trop permissive
Le 4 juillet dernier, la France a capitulé devant les lobbies à Bruxelles en acceptant une proposition législative de la Commission européenne sur les perturbateurs.
Les perturbateurs endocriniens, ce sont notamment le bisphénol A et les phtalates. On les trouve dans nombre de plastiques, de cosmétiques et de pesticides. Ils sont mis en cause dans beaucoup de cas de cancers, d’infertilité, de malformations, d’obésité et leur coût pour la société est évalué à au moins 157 milliards d’euros par an en Europe.
Or le texte proposé par la Commission exige un niveau de preuve beaucoup trop élevé avant de pouvoir interdire une substance et prévoit de nombreuses dérogations.
Nous pouvons encore agir car la proposition de la Commission doit désormais être approuvée par le Parlement européen le 3 octobre prochain.
Pour signer la pétition, cliquer ici.

- 14 sept. : En Mayenne, quel est le féminin de suppléant ?.... Suppléant !
La commission électorale de Mayenne a invalidé le bulletin du tandem écologiste Claude Gourvil – Sophie Leterrier, candidat.e.s aux élections sénatoriales. Motif : Sophie Leterrier est désignée comme suppléante, c’est à dire le féminin de suppléant. La commission considère que le terme légal est suppléant_.
Pourtant, dans les autres départements, les termes de candidate ou suppléante sont acceptés.
Il va être urgent que le ministère de l’intérieur informe son administration préfectorale de la Mayenne que le temps passe et que nous sommes au XXIème siècle !

- 10 sept. : Bruno Retailleau choisit le Sénat et abandonne la Région
Dans un communiqué, le groupe des elu.e.s écologistes et citoyens souligne : "Après avoir lâché la présidence de la Vendée, Bruno Retailleau lâche cette fois celle de la Région seulement vingt mois après son élection. Il misait sur la victoire de la droite pour continuer à cumuler les titres et les indemnités de président et sénateur et cumuler un peu plus comme ministre. Ce départ fragilise son équipe et provoque un grand remue-ménage à la Région. Une situation ubuesque et ce sont les Ligériennes et les Ligériens qui seront les premiers pénalisés."
Pour lire leur communiqué, cliquer ici.

- 9 sept. : "Mobilisons-nous pour les emplois aidés !"= Communiqué des Elu.e.s Ecologistes et Citoyens de Nantes Métropole :
"En Loire-Atlantique, près de 650 emplois aidés seraient supprimés sur un total de 5 623.". Les Elu.e.s soulignent que ces emplois sont socialement utiles
Ils "concernent tous les secteurs d’activités : sport, culture, petite enfance, handicap, éducation, santé, vieillissement, environnement, etc..." "Avec un taux d’accès à l’emploi de 52 % dans le secteur non marchand pour les moins de 28 ans, ils dépassent de nombreux autres dispositifs d’insertion par le travail."
Cela constitue également un "Coup dur pour les associations".
Les elu.e.s dénoncent aussi la "Brutalité de la méthode" du gouvernement.
Pour lire l’ensemble du communiqué, Cliquer ici.

- 6 sept. : Baisse de l’aide au logement = la bourse aux idées
Le gouvernement a décidé de "raboter" les allocations logement (APL) de 5€, alors qu’elles bénéficient aux ménages les plus en difficulté.
Mais le Président Macron a émis publiquement une idée pour annuler cette baisse de l’APL : les propriétaires n’ont qu’à baisser volontairement leur loyer de 5€ par mois.
A y regarder de plus près, cette mesure est difficilement applicable, car les sociétés de HLM disent que leur trésorerie ne le permet pas et parce que les propriétaires privés ayant des locataires bénéficiaires de l’APL sont très nombreux (et ne le savent pas forcément). De plus, ils vont voir leur CSG augmenter sans doute de plus de 5€ par mois.
Mais, puisque la bourse aux idées est ouverte, en voici une autre plus claire : les bénéficiaires de ces coups de rabot, ce sont les quelques milliers qui vont voir leur Impôt sur la Fortune baisser (total 3 milliards€), alors que la baisse de l’APL devrait rapporter 0,14 milliard€. Dans ces conditions, pourquoi ne pas lancer un grand appel aux bénéficiaires de la baisse de l’ISF à reverser 5% de leur baisse d’impôt sur la Fortune, de façon à annuler la baisse de l’allocation logement ?
A moins que l’enrichissement de quelques milliers de bénéficiaires de la baisse de l’ISF soit plus important, aux yeux du Président, que l’appauvrissement des quelques millions de bénéficiaires de l’APL…

- 6 sept. : marché gouvernement - Medef
.

.

.

pour télécharger les "débloque-notes" précédents, cliquer ici
pour télécharger les "débloque-notes" 2016, cliquer ici
pour télécharger les "débloque-notes" 2015, cliquer ici
pour télécharger les "débloque-notes" 2014, cliquer ici
Pour télécharger les "débloque-notes" 2013, cliquer ici
Pour télécharger les "débloque-notes" 2012, cliquer ici
Pour télécharger les "débloque-notes" 2011, cliquer ici
Pour télécharger les "débloque-notes" 2010, cliquer ici

Messages

  • Pourquoi ne parlez vous pas des propos de vos amis du PS concernant la Tunisie (Mr Jospin)et des félicitations de Mis ter D S K sur la gestion de la Tunisie lors de la remise de sa décoration

    soyez parfois + objectif et moins impartial

  • A propos du rapport de l’Académie des Sciences

    Le rapport de l’Académie des Sciences sur les changements climatiques mérite - évidemment- une lecture attentive. Les journaux (et votre blog) ont quasiment tous titré que l’Académie des Sciences renvoyait Cl.Allègre à ses chères études en retenant le rôle majeur du CO2 endogène dans les changements. Il est exact que cette conclusion est écrite mais l’Académie pointe sur la difficulté de tirer des conclusions, le peu de fiabilité des modèles et elle suggère que de nombreuses observations soient réalisées avant de ... conclure définitivement ! C’est pour le moins curieux et on ne peut guère faire mieux dans l’art de se mordre la queue ! Il est également pointé le rôle majeur de l’eau (et du méthane) comme gaz à effet de serre, la contribution du CO2 étant tout à fait mineure ... On est loin des commentaires rapides qui ont été et sont diffusés ; en fait, l’incertitude reste importante et rien ne justifie le déchainement dans la chasse au CO2 sinon des positions idéologiques qui n’ont pas grand chose à voir avec la science.

    Voir en ligne : http://www.futuroscopie.com

  • en lisant
    "nier les avis des collectivités territoriales est un déni de démocratie, une offense à la libre administration des collectivités territoriales (...)".
    Mais si contester une décision de collectivités territoriales, c’est anti-démocratique, alors c’est quoi au juste, la démocratie ? Est-ce la leçon qu’il tiire des récents évènements dans le monde arabe ???"

    Le "monde arabe" a à Tunis son boulevard de la qualité de la vie, Ste Luce va perdre le sien, en centre-ville, qui maintenait la qualité de la vie des habitants.

    j’ai failli mourir de rire en me souvenant de la présentation houleuse du 07 juin et de la réponse de notre maire socialiste à la demande d’un référundun sur le futur plan de circulation à Ste Luce.

    Mais c’était une réponse socialiste pas verte à une demande démocratique, n’est-ce pas ?

    Allez j’arrête de taquiner...

    Voir en ligne : « Le Boulevard de la qualité de la vie »

  • je profite de votre blog pour signaler la présence en gare de Nantes, voie 53, jusqu’au 10/07/2011 du train des Idées portant le message du développement durable dans toute l’Europe.

    Plus de 50 projets de développement urbain durable venant de Hamburg et 50 idées planifiées dans 17 autres villes.

    Voir en ligne : Train des Idées de la capitale verte 2011, Hamburg

  • Merci pour la réponse à mon message auquel je me permets d’apporter quelques observations :

    Il me semble bien téméraire d’affirmer des avantages en terme de régularité et de rapidité pour un moyen de transport collectif qui n’est pas en site propre. Si comme vous l’indiquez le flux de circulation automobile explose, le chronobus sera ralenti, comme tout le monde ...et l’argent du contribuable dépensé pour rien.

    Vous ne répondez pas au fait que la station de la Souillarderie est complètement excentrée et demandera pour la plupart des voyageurs se rendant au travail 2 à 3 correspondances : j’ai longtemps pratiqué les transports en commun et je vous assure que le nombre de correspondances est un élément essentiel pour l’usage (ou non) des transports en commun.
    J’observe d’ailleurs que les grandes transversales chronobus de Nantes ne présentent pas ce défaut.

    Enfin vous semblez faire fi sans états d’âme de la tranquillité et de la sécurité des habitants concernés par les déports de circulation, ce qui me semble étonnant pour une équipe municipale qui a inscrit le citoyen au centre de sa politique.

    L’affaire me semble si mal engagée, avec ses rebondissements multiples, et les réticences tellement fortes que vous savez bien que le projet risque d’être retoqué par le tribunal administratif, ce qui ne serait pas non plus une bonne solution au regard du réel problème de circulation de la ville.

    Cordialement

  • Patrick,

    Concernant l’apprentissage et Mélanchon, je te conseille d’aller sur le site :

    http://www.placeaupeuple2012.fr/sarkozy-contrat-d%E2%80%99apprentissage-rompu/

    Tu verras notre position n’est pas celle que tu caricatures.

    Amicalement

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.